France : La réforme des retraites encore reportée ?

La crise des "gilets jaunes" va repousser les séances de concertation sur cette réforme, qui ne devrait pas être votée pour le premier semestre 2019 comme l’avait souhaité Emmanuel Macron.

Les "gilets jaunes" continuent de bousculer l’agenda politique. Et cela va avoir des répercussions sur des réformes attendues et annoncées pour 2019. Comme le révèle Europe 1, la réforme des retraites devrait être à nouveau reportée.

"Pas une remise en cause de la réforme"

Nommé en septembre 2017, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye espérait pouvoir aborder "les conditions d’ouverture des droits et carrières longues" à compter de la semaine prochaine.

Mais crise des "gilets jaunes" oblige, ces discussions ont été reportées à la semaine du 7 janvier pour "laisser le temps aux partenaires sociaux de s'impliquer pleinement dans la concertation du gouvernement", explique l’entourage de Jean-Paul Delevoye à Europe 1, assurant au passage que ce n’est "pas une remise en cause de la réforme, ni du calendrier".

Pour rappel, la réforme de la retraite prévoit notamment d’uniformiser les différents régimes de retraite existants et doit aborder différentes thématiques comme le minima de pension, le niveau de cotisation des indépendants ou encore les réversions. Autant de sujets explosifs qui devront attendre encore.

Pas avant mai ?

Mais ce "simple décalage de quinze jours" (toujours selon l’entourage du Haut-Commissaire) interroge. Surtout qu’il intervient quelques mois après un autre report des discussions suite au remaniement ministériel. Emmanuel Macron souhaitait soumettre ce projet de loi au vote "au premier semestre 2019", mais cet agenda semble de plus en plus compliqué à tenir. Interrogé par Capital, le haut-commissariat à la réforme des retraites affirme que "le présentation des préconisations du haut-commissaire est programmée pour le premier semestre 2019, avec un vote de la loi dans la foulée". Ce qui laisse encore la porte ouverte à un vote de la loi dans le courant du deuxième semestre 2019.

Source ; Frédéric Sergeur, capital.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :