France : Retraites complémentaires : l'Agirc et l'Arco s'enfoncent dans le rouge

Les deux régimes de retraite sont en déficit de 1,8 milliard d'euros. Un chiffre abyssal qui s'est creusé par rapport à 2017.

Le déficit des régimes de retraites complémentaires des cadres (Agirc) et des salariés du privé (Arco) a rechuté en 2018 avec 1,8 milliard d'euros, selon des premiers résultats publiés vendredi 15 mars, comme l'indique l'AFP. En 2017, les pertes cumulées de ces deux régimes de retraites étaient de 569 millions d'euros, et de 2,13 milliards d'euros en 2016. Cette augmentation du déficit s'explique par des "opérations à caractères exceptionnel qui ont donné lieu à des ajustements et des régularisations, en vue notamment de la fusion des régimes", ont justifié les deux caisses dans un communiqué commun.

Par contre, le solde des cotisations et des pensions versées s'est amélioré. Le déficit, qui était de 2,9 milliards d'euros, est revenu à 1,9 milliard d'euros "grâce à une bonne conjoncture économique". Les ressources, qui sont essentiellement constituées par les cotisations des entreprises et des salariés, ont atteint quasiment 8 milliards d'euros, soit trois milliards d'augmentation par rapport à 2017. Les charges, elles, ont augmenté à 81,6 milliards d'euros, soit une augmentation d'1,9%, comme le précise BFM TV. Les deux caisses se sont félicitées des "efforts entrepris" depuis l'accord signé en 2015 pour augmenter les recettes et freiner la progression des dépenses. Une nouvelle négociation a débuté au mois de janvier pour établir "un coefficient de soutenabilité", dans le but que les retraites augmentent moins vite que les salaires.

Source : Octave Odola, capital.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :