France : Retraite et baisse de la CSG : quand serez-vous remboursé ?

Les retraités concernés par la baisse de la CSG annoncée en décembre 2018 par Emmanuel Macron ont versé trop d'argent depuis le début de l'année : ils vont donc être remboursés dans les jours qui viennent, mais quand ? Cela dépend de leur caisse de retraite.

Au mois de mai, certains retraités vont pouvoir bénéficier d'un annonce faite par le président Macron le 10 décembre 2018 : leur nouveau taux de contribution sociale généralisée (CSG) passe de 8,3% à 6,6%.

"Les retraités constituent une partie précieuse de notre nation, pour ceux qui touchent moins de 2 000 euros par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de CSG subie cette année. L’effort demandé était trop important, et il n’était pas juste" avait déclaré le chef de l'Etat, en réponse au mouvement des gilets jaunes.

Afin d'améliorer leur pouvoir d'achat, la baisse de la CSG pour les retraités dont la pension est comprise entre 1 200 et 2 000 euros (1), soit 3,5 millions de foyers, devait intervenir dès le 1er janvier 2019. Mais pour des questions techniques, la mise en oeuvre de cette réforme a été repoussée au mois prochain. Les retraités concernés par la baisse ont donc versé trop d'argent depuis le début de l'année et vont être remboursés dans les jours qui viennent.
Entre le 2 et le 31 mai

Il faudra surveiller votre relevé bancaire en fonction de votre caisse de retraite : le 2 mai pour la retraite complémentaire des salariés du privé Agirc-Arrco, le 9 mai pour les pensions de base versées par la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) et la MSA (agriculteurs), le 28 mai pour la CNRACL (fonctionnaires hospitaliers et territoriaux), le 30 mai pour le service de retraite de l’Etat et entre le 2 et le 31 mai pour les autres fonds de la fonction publique.

La Cnav, qui gère la pension de base de plus de 14 millions de retraités, a affirmé dans un communiqué que "ce sera très clair", avec, "sur le relevé de compte, deux lignes distinctes : l’une indiquant versement retraite et l’autre remboursement CSG".

(1) Pour être précis, sont concernés par cette mesure les retraités dont le revenu fiscal de référence de 2017, figurant sur la déclaration de revenus 2018, est compris entre 14 548 et 22 580 euros pour une personne seule et entre 22 316 et 34 636 euros pour un couple.

Source : ledauphine.com

 

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :