France : Retraités: combien sont-ils et combien gagnent-ils?

Les retraités étaient 17,2 millions en 2017, dont 1,6 million installés à l'étranger. Leur pension moyenne, réversion incluse, s'élevait à 1649 euros, selon la Drees. L'âge moyen de départ à la retraite dépasse désormais les 62 ans.

Alors que le projet de loi sur la réforme instaurant le "système par points" doit être présenté "à la fin de l’été", la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) vient de publier son rapport annuel sur la situation des retraités français. Si les chiffres avancés dans le document datent de 2017 -et ne prennent donc pas en compte certaines mesures comme l’augmentation de la CSG en 2018- ils livrent plusieurs enseignements sur la population, le niveau de vie ou encore l’âge de départ effectif des retraités en France.

    17,2 millions

Au 31 décembre 2017, 17,2 millions de retraités (tous régimes confondus) percevaient une pension de droit direct ou dérivé (pension de réversion) et plus de 1,6 million d’entre eux résidaient à l’étranger. Ils étaient 16,2 millions à toucher une pension de droit direct. C’est 708.000 personnes de plus qu’en 2016.

En tenant compte des décès, il y avait au 31 décembre 108.000 retraités de plus que fin 2016, soit une hausse de 0,7%. Une progression relativement faible et "dans la tendance des dernières années", en raison du recul progressif de l'âge légal de la retraite et de l'âge de départ sans décote.

Les régimes français ont versé en 2017 une pension de réversion à 4,4 millions de retraités parmi lesquels 1,1 million ne percevaient pas de pension de droit direct. À noter par ailleurs que 553.000 personne étaient bénéficiaires d’une allocation minimum vieillesse dont 68.000 ne percevaient que cette allocation.

La somme totale des pensions versées en 2017, y compris au titre du minimum vieillesse, a enflé de 1,7%, à 317,1 milliard d'euros, soit 13,8% du produit intérieur brut (PIB) du pays. C’est le premier poste de dépense de la protection sociale.

    1649 euros

Hors majoration pour enfants, la pension brute de droit direct des retraités français s’élevait en moyenne à 1381 euros en 2017, soit 2,1% de plus qu’en 2016. Cette hausse supérieure à l'inflation (1,2% en 2017) doit moins à la revalorisation des pensions de base (+0,8%) qu'à l'arrivée de nouveaux retraités "disposant de carrières plus favorables et de pensions en moyenne plus élevées et le décès de retraités plus âgés percevant des pensions plus faibles en moyenne que l’ensemble des retraités", explique la Drees.

Majoration pour enfants comprise, la pension moyenne de droit direct des retraités résidant en France était de 1496 euros. Avec d’importantes inégalités entre les hommes (1933 euros en moyenne) et les femmes (1123 euros). Soit un écart de 42%. Une fois les pensions de réversion versées, la pension moyenne atteignait 1649 euros et l’écart entre les hommes (1955 euros) et les femmes (1388 euros), principales bénéficiaires de la pension de droit dérivé, se réduisait à 29%.

    62 ans et 1 mois

En augmentation constante depuis la réforme de 2010, l'âge moyen a pour la première fois franchi le seuil des 62 ans en 2017 (à 62 ans et 1 mois). Les femmes partant toujours plus tard (62 ans et 4 mois) que les hommes (61 ans et 9 mois).

D’après la Drees, 35% des assurés, tous régimes confondus, sont partis avant 62 ans en 2017 tandis que 17% sont parti à 65 ans ou plus. Parmi les nouveaux retraités, 61% sont partis à l’âge souhaité. Ils sont en revanche, 18% à être partis plus tôt qu’à l’âge souhaité et 21% à être partis plus tard qu’à l’âge souhaité. De manière générale, 68% des Français souhaiteraient partir, dans l’idéal, à 60 ans ou avant.

La Drees s’intéresse également à l’espérance de vie à la retraite pour la génération 1951. Celle-ci est de 26 ans et 6 mois en moyenne (28 ans et 4 mois pour les femmes et 24 ans et 6 mois pour les hommes).

    6,6%

En 2017, 6,6% des retraités étaient considérés comme pauvres, c’est-à-dire que leur niveau de vie était inférieur au seuil de pauvreté fixé à 60% du niveau de vie médian (1026 euros par mois en 2016). C’est deux fois moins que pour l’ensemble de la population (14%). En outre, 31% des retraités ont une pension totale inférieure à 1000 euros bruts par mois.

Mais d'importantes inégalités existent. En témoigne le niveau de vie médian des retraités vivant en France qui s'élève à 21.930 euros par an. En clair, la moitié des retraités vivent avec moins de 1830 euros de revenus mensuels. Ce revenu médian est supérieur à celui de l'ensemble de la population: 20.520 euros annuels.

Source : Paul Louis, bfmtv.com

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :