Ile Maurice : Budget 2019-20 - Aligner les pensions sur le salaire minimum coûterait Rs 9 milliards

Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, l’a lui-même évoqué à plusieurs reprises : l’alignement de la pension de vieillesse sur le salaire minimum est une option sérieusement envisagée. Sauf que la pension de veuve et celle des invalides est également calquée sur celle de la pension de vieillesse. Si toutes ces pensions devaient être alignées au salaire minimum, il faudrait que l’État puisse trouver Rs 9 milliards additionnels au total par an.

Les derniers chiffres de Statistics Mauritius indiquent que le pays compte 217 208 bénéficiaires de la pension de vieillesse à Rs 6 210. Il faudrait y rajouter Rs 2 790 pour atteindre les Rs 9 000 du salaire minimum. Cela représente Rs 606 millions mensuellement et Rs 7,3 milliards par an.

Il faudrait ajouter à ce chiffre les 18 674 bénéficiaires de la pension de veuve. Coût mensuel : Rs 52 millions. Coût annuel : Rs 625,2 millions. Puis, il y a les 32 681 invalides pour lesquels il faudra trouver une somme additionnelle de Rs 91,2 millions par mois et Rs 1,1 milliard par an.

Finalement, la facture est salée : pour l’ensemble de ces trois catégories de pension, l’État aurait à trouver Rs 9 milliards par an pour financer l’augmentation. Pour le paiement total de la pension, ce chiffre passerait alors à Rs 28,8 milliards sur une année.

Une comparaison avec le budget d’autres ministères important peut donner une idée de l’importance de la somme évoquée. Les Rs 9 milliards pour l’augmentation des pensions dépassent le budget annuel de la force policière (voir graphique) alors qu’elles représentent 73,2 % du budget de la Santé et 17,2 % de celui de l’Éducation.

Source : Ronnie Antoine, defimedia.info

Tag(s) : #Ile Maurice

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :