France : Réforme des retraites : les Français de plus en plus inquiets

Près de la moitié des Français se disent opposés à la réforme des retraites préparée par le gouvernement, selon un sondage Elabe pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne. Seulement 4% y sont totalement favorables. Une majorité des sondés ne souhaitent pas "travailler plus", comme l'a récemment demandé Emmanuel Macron.

Les principales pistes retenues pour la refonte du système de retraite vont être dévoilées par le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, le 18 juillet prochain. Cette réforme suscite des inquiétudes chez les Français. Près de la moitié d'entre eux (47%) avouent être « opposés à la réforme des retraites prévue par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe » selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio Classique et l'Institut Montaigne. 27% des personnes interrogées sont favorables à cette réforme, et 25% ne se prononcent pas.

Les Français ne veulent pas « travailler plus »

En janvier, les deux tiers des Français étaient pourtant favorables à une évolution du système vers un régime universel par points. Mais la sortie d'Emmanuel Macron en avril dernier semble avoir changé la donne. Le président de la République a expliqué qu'il faudra « travailler plus » avant de partir à la retraite.

Si l'âge légal devrait rester à 62 ans, l'âge du taux plein pourrait être fixé à 64 ans. Un message bien reçu par les Français. 44% des personnes interrogées estiment que le principal inconvénient de la réforme à venir est qu'« il faudra travailler plus longtemps ».

Des points positifs

Deuxième inquiétude la plus citée : la baisse des pensions (30%). « S'installe l'idée d'une forme d'injustice, alors que les avantages perçus sont moins nets », décrypte Bernard Sananès, le président d'Elabe, cité par Les Echos.

Les Français retirent des points positifs de cette future réforme. 46% des sondés ont cité le fait que « les travailleurs pourront choisir librement s'ils veulent travailler moins ou plus, grâce à la mise en place d'un âge d'équilibre ». 25% sont aussi satisfaits que l'âge légal du départ à la retraite ne soit pas remis en question. Seuls 4% des sondés affirment cependant que la réforme n'a aucun inconvénient.

Source : boursorama.com

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :