France : Réforme des retraites : les salariés impactés avant les régimes spéciaux ?

Tous les actifs pourraient ne pas intégrer le régime universel de retraite au même rythme. Les salariés pourraient dès 2025 basculer dans le nouveau système, ce qui ne serait pas le cas des agents des régimes spéciaux ou des enseignants.

Les sujets deviennent de plus en plus délicats. Cette semaine, au programme des rencontres entre le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, et les syndicats la transition entre le futur et l’ancien régime et les premières générations concernées. Dans son rapport remis en juillet dernier Jean-Paul Delevoye présentait plusieurs pistes. Il y est écrit en grosses lettres que “le système universel s’appliquera au plus tôt aux assurés nés à compter de 1963”. Un peu plus loin, des hypothèses alternatives sont émises. Deux possibilités sont évoquées : appliquer le système à une génération postérieure à celle de 1963 ou aux nouveaux entrants dans le monde du travail. Choisir cette dernière option reviendrait à mettre en place la réforme qu’aux alentours de 2070, date à laquelle ceux qui sont entrés sur le marché du travail en 2025 pourraient prétendre partir à la retraite.

Si le scénario d’une entrée en vigueur de la réforme des retraites en 2070 semble peu probable, ce qui semble se dessiner, c’est une phase de transition plus longue et qui varierait en fonction de votre activité. Le gouvernement marche sur des oeufs. Les annonces de différents mouvements sociaux, comme la grève interprofessionnelle du 5 décembre prochain, l’amènent peut-être à envisager une copie souple. “Tout le monde ne basculera pas dans le régime universel au 1er janvier 2025”, souffle un député. “Le nouveau régime 2025 sera ouvert à tous. Dans les modalités du chronomètre, c’est la négociation qui le dira”, tient à préciser, Pascale Coton, négociatrice retraite pour la CFTC.

Le mouvement devrait donc se faire en douceur. “Tout le monde commencera à cumuler des droits avec les nouvelles règles en 2025 mais il y aura une phase de transition sur 15 ans avec par exemple un rythme d’extinction progressif pour les possibilités de départ anticipé”, détaille Frédéric Sève de la CFDT. Sont concernés les agents des régimes spéciaux comme ceux de la RATP, de la SNCF. Ce ne sera pas forcément ceux nés en 1963 qui entreront dans le régime universel. Pourraient être concernés ceux qui ont cotisé moins de la moitié de leur carrière dans l’ancien système ou encore ceux qui seront recrutés en 2025. Une question différente se pose pour les enseignants. Leur entrée dans le régime universel serait conditionnée à une négociation sur leur niveau de rémunération.

A multiplier les exceptions, on peut légitimement se demander qui seront les premiers à être concernés par les nouvelles règles du système universel. Et c’est tout naturellement vers les salariés que se tournent les regards. Pourquoi ? Car ce sont eux dont les conditions du régime actuel ressemblent le plus à celles du futur régime. Ainsi, pour leur retraite complémentaire, ils disposent déjà d’un régime par point et ils n’ont pas de dispositifs de départ anticipés, excepté ceux qui disposent d’un compte professionnel de prévention ou qui répondent au dispositif de carrière longue. “Il ne serait en aucun cas acceptable que le secteur privé soit concerné dès 2025 par la réforme, tandis que les régimes spéciaux et le secteur public verraient son application différée dans le temps”, affirme la Confédération des petites et moyennes entreprises dans un communiqué. Ce représentant du patronat prévient qu’il est résolument opposé à un tel scénario. “Nous serons vigilants pour que les dispositifs spécifiques mis en place comme ceux sur les départs anticipés soient financés par les employeurs et non par le régime universel”, avertit Frédéric Sève. Preuve qu’en matière de retraite, réussir à contenter tout le monde semble être une mission quasi impossible.

Source : Adeline Lorence, capital.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :