France : Retraites: le Medef veut une mesure d'âge avant le passage aux points

Il faut assurer l’équilibre du système en travaillant plus longtemps avant de mettre fin aux régimes spéciaux, a indiqué mardi le président du Medef.

Il faut une réforme d’équilibre avant de faire une réforme d’équité, a affirmé mardi le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux au cours d’une conférence de presse avant la remise jeudi au gouvernement du rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites (Cor).
Un âge pivot à 64 ans ? Or « il y a un problème d’équilibre qui n’est pas l’épaisseur du trait » avec « au minimum 10 milliards de trou financier à l’horizon 2025 », estime-t-il alors que, selon le Cor, le déficit du système de retraites devrait s’établir entre 7,9 milliards et 17,2 milliards d’euros à cette date.
« Il y a trois solutions pour résoudre le problème : augmenter les cotisations pour les salariés et pour les employeurs, je crois que ce n’est pas possible. La deuxième, qui est inacceptable, c’est de baisser les retraites. La troisième, qui est la bonne solution, c’est de faire travailler plus longtemps les salariés et les fonctionnaires », a dit le président de la première organisation patronale française. « Pour ça, la mesure la plus équilibrée, la plus juste, c’est l’âge pivot, parce que ça laisse une liberté de choix », a-t-il ajouté. Il pourrait être fixé à 64 ans, ce qui signifierait que les salariés partant à la retraite avant cet âge subiraient une décote de leur pension.

Source : lanouvellerepublique.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :