France : Le Premier ministre se dit déterminé à achever la réforme des retraites

Le Premier ministre français Edouard Philippe a déclaré qu'il était déterminé à mener à bien la réforme des retraites prévue par son gouvernement, mais le chef du syndicat extrémiste CGT a déclaré qu'il se battrait jusqu'à ce que le plan soit retiré, ont déclaré les deux hommes dans des entretiens publiés dimanche.

Les systèmes de transport français ont été paralysés dimanche pour une quatrième journée alors que les syndicats de la SNCF et de la RATP de Paris ont poursuivi leur grève contre la réforme.

"Je suis déterminé à mener à terme cette réforme des retraites et je le ferai respectueusement et je répondrai aux préoccupations des gens à ce sujet", a déclaré Philippe à l'hebdomadaire Le Journal du Dimanche.

"Si nous n'appliquons pas aujourd'hui une réforme approfondie, sérieuse et progressive, quelqu'un d'autre en fera une demain, mais vraiment brutalement", a-t-il ajouté.

Philippe a déclaré vendredi qu'il présenterait mercredi un aperçu détaillé du plan de réforme des retraites.

Le chef de la CGT, Philippe Martinez, a déclaré que son syndicat maintiendrait sa protestation jusqu'à ce que le gouvernement abandonne le plan. "Nous continuerons jusqu'à ce que le plan soit retiré", a-t-il déclaré au JDD.

«Laissons (Philippe) écouter la colère des gens. Qu'il dise que seuls les idiots ne changent jamais d'avis. Laissez-le revenir à la case départ », a déclaré Martinez, ajoutant qu '« il n'y a rien de bon »dans le plan de réforme du gouvernement.

La France possède l'un des régimes de retraite les plus généreux des pays de l'OCDE. Le président Emmanuel Macron a été élu en 2017 sur une plateforme pour libéraliser l'économie et réformer le système de retraite.

Macron veut introduire un système de retraite avec des droits égaux pour tous et supprimer un ensemble de sous-systèmes permettant à certains travailleurs de la SNCF, de la RATP et d'autres institutions de prendre leur retraite au début de la cinquantaine, une décennie avant les autres.

Les syndicats prévoient une deuxième manifestation mardi, après une première manifestation à Paris jeudi, lorsque 65 000 personnes ont défilé à Paris et 806 000 ont participé à des manifestations dans tout le pays, selon les chiffres de la police.

Source : Geert De Clercq; Montage par Frances Kerry, news-24.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :