France : Retraites : vous êtes né avant ou après 1975, comment vont être calculées vos pensions avec la réforme ?

La mise en place de la réforme des retraites va se faire progressivement. En fonction de votre âge, les changements concernant votre pension ne seront pas les mêmes.

Pour comprendre dans quelle mesure vous serez concerné par la création d’un régime universel de retraite, votre date de naissance a toute son importance. Voici ce qui vous attend en fonction de votre génération.

Vous êtes né avant 1975

Vous avez 45 ans ou plus et en écoutant le discours d’Édouard Philippe ce mercredi 11 décembre présentant les grandes lignes de la réforme des retraites, vous avez cru que ce projet ne vous concernait pas. S’il est vrai que votre pension ne sera pas calculée en prenant en compte les nouvelles règles du régime universel, vous allez cependant connaître plusieurs changements. En premier lieu, il est possible que vous soyez fortement incité à repousser de quelques mois ou années votre départ à la retraite. La raison ? La mise en place d’un âge d’équilibre qui atteindra 64 ans en 2027. Si vous partez avant 64 ans, votre pension subira un malus, si vous partez après, vous profiterez d’un bonus. La première génération concernée sera celle née en 1960.

Autre changement : le niveau de cotisation. Le régime universel prévoit le même taux de cotisation fixé pour tous à 28,72 %. Un chiffre très proche de celui qui existe déjà dans le privé. Ce taux doit entrer en vigueur en 2025. Ainsi des actifs nés avant 1975 qui exerceront toujours une activité à cette date pourront voir leur taux de cotisation évoluer. Cette hausse sera toutefois très progressive “afin de ne pas fragiliser les équilibres économiques en place”, souligne le gouvernement. Mais rien n’a encore été tranché sur cet échelonnement. L’exécutif précise seulement que “sur une période d’au moins 10 ans pouvant aller jusqu’à 15 ans, tous les taux de cotisation convergeront vers le taux cible du système universel”.

Vous êtes né entre 1975 et 2004

Si vous avez aujourd’hui entre 15 ans et 44 ans, vous êtes concerné directement par la réforme des retraites. Pour vous, l’entrée dans le régime universel est prévue pour 2025. À cette date, vos cotisations vous permettront d’acquérir des droits calculés par rapport aux règles du nouveau système. Pour ces générations, les premiers départs à la retraite seront enregistrés en 2037. Le calcul dépendra alors du nombre d’années passé dans l’ancien régime et dans le nouveau. Prenons l’exemple d’un salarié du privé né en 1976 qui a commencé à travailler en 1998. Au moment du basculement dans le régime universel, il aura déjà travaillé depuis 27 ans. Pour partir à la retraite sans avoir de malus, il devra attendre 64 ans. Il cessera alors son activité en 2040. Au final, il aura travaillé 15 ans avec les règles du régime universel. Ainsi, la part de la pension calculée avec les nouvelles règles représentera moins d’un tiers de la pension totale. Cette part augmentera progressivement pour les plus jeunes.

Pour toutes ces générations à cheval sur les deux régimes, le gouvernement assure que les droits acquis jusqu’en 2025 seront garantis à 100 %, selon les anciennes règles. Reste à savoir comment seront comptabilisés les droits acquis dans l’ancien régime (quel prorata pour conserver le calcul actuel basé sur vos 25 meilleures années, comment seront convertis vos droits familiaux lorsque vous avez des enfants… ?) Le gouvernement n’a pour le moment détaillé aucun mode de calcul.

Les fonctionnaires et les agents des régimes spéciaux, dont l’âge légal de la retraite est aujourd’hui de 57 ou de 52 ans, suivront les mêmes règles de transition mais le rythme d’intégration dans le régime universel sera différent. Ainsi, pour ceux qui peuvent partir dès 57 ans, la première génération concernée par la réforme sera celle née en 1980. Pour ceux ayant un âge légal fixé à 52 ans, les règles changeront pour les agents nés en 1985 et au-delà.

Vous êtes né en 2004 et après

La première génération qui connaîtra uniquement les règles de fonctionnement du régime universel est celle née en 2004. Pour tous ceux qui sont nés à cette date ou après, le nouveau système entrera en vigueur dès 2022 qu’il s’agisse du niveau de cotisation à 28,12% comme de la façon de calculer les droits à la retraite.

Source : Adeline Lorence, capital.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :