France : Retraites : cinq minutes pour comprendre pourquoi un «âge pivot» est bien maintenu

Un « âge d’équilibre » est toujours prévu dans le cadre de la réforme des retraites. Il concerne les futurs retraités nés à partir de 1975.
Le fameux « âge pivot » qui avait provoqué l’ire de la CFDT devait s’appliquer dès 2022, au sein du système de retraite actuel.

Il n'y a qu'à scruter les réactions, samedi, après lecture de la lettre envoyée par Édouard Philippe aux partenaires sociaux. Alors que Laurent Berger se félicite dans un communiqué d'avoir « obtenu le retrait de l'âge pivot », une « victoire », selon le secrétaire général de la CFDT, l'ambiance est toute autre sur le plateau de France Info.

« Ce n'est pas un retrait pur et simple, objecte, visage fermé, Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière. […] Le futur système universel comporte un âge d'équilibre ». Autrement dit : un âge pivot.

« Ce qu'il faut comprendre, c'est que deux "âges d'équilibre", aussi appelés "âges pivot" ou encore "âges du taux plein", sont évoqués dans le cadre du projet de réforme », avertit l'économiste Jacques Bichot, spécialiste du financement des retraites. Or seul l'un des deux fait l'objet d'une mesure de retrait provisoire.
Un âge pivot dès 2022 dans le système actuel

Le fameux « âge pivot » qui avait provoqué l'ire de la CFDT devait s'appliquer dès 2022, dans le cadre du système de retraite actuel. Il devait s'accompagner d'un mécanisme de « cote » et de « décote » censé « atténuer le choc lié à l'arrivée massive des baby-boomers à l'âge de la retraite en les incitant à partir plus tard », pose l'économiste Henri Sterdyniak.

L'âge pivot, à partir duquel les années travaillées donnent droit à un « bonus » en termes de pension, était fixé à 62 ans et quatre mois, avec une évolution à 64 ans d'ici à 2027. En cas de départ à la retraite prématuré, la pension devait au contraire être amputée. Ce dispositif devait permettre une économie estimée par Matignon à 12 milliards d'euros en 2027.

En signe d'ouverture, l'exécutif a mis de côté cette mesure et a chargé les partenaires sociaux de trouver des alternatives pour compenser ces 12 milliards d'euros. D'où la fameuse « conférence de financement », validée par Matignon, organisée d'ici avril. En cas d'accord, cet âge pivot sera retiré du projet de loi.
Un âge pivot en 2037 dans le système par points

En revanche, Édouard Philippe confirme, dans sa lettre, la mise en place d'un « âge d'équilibre » au sein du futur système universel par points. Les futurs retraités nés à partir du 1er janvier 1975 y seront donc bien confrontés dès 2037.

a présence est inhérente à ce type de système universel. Notamment parce qu'il semble nécessaire de faire valoir un point de référence aux futurs retraités, pointe Bruno Palier, directeur de recherche au CNRS et auteur de « Que sais-je ? La réforme des retraites » (2014).

« En Suède, où a été mis en place le système de retraite par points, on s'est vite rendu compte qu'en l'absence d'âge référence, les gens partaient trop tôt, rapporte-t-il. Ils ne se rendaient pas bien compte du niveau de pension qu'ils pouvaient espérer en travaillant quelques années de plus. »
Mécanismes automatiques

L'âge pivot sert également à modifier l'âge de départ à la retraite dit « à taux plein » grâce à des mécanismes automatiques permettant de limiter le déficit du système. Par exemple, avec la possibilité de repousser l'âge d'équilibre de huit mois à chaque fois que l'espérance de vie progresse d'un an.

Pour ses détracteurs, il est néanmoins susceptible d'entretenir des situations injustes. Car l'âge pivot est théoriquement le même pour tous. Cadres et ouvriers, par exemple, reçoivent leur pension complète à partir du même âge. Les seconds commencent pourtant leur carrière plus tôt et vivent moins longtemps que les premiers.

Face à ces critiques, Édouard Philippe a promis une mesure « adaptée » pour « refléter la diversité des carrières », avec la prise en compte, notamment, des « situations de pénibilité ou de carrière longue ».

Source : Robin Korda, leparisien.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :