« Cadeaux » fiscaux: quels sont les pays les plus favorables aux retraités?

Alors que le Portugal envisage très sérieusement de remettre en cause certains avantages fiscaux accordés aux retraités étrangers, d’autres pays leur tendent la main. Dans ces circonstances, où s’installer pour passer votre retraite au soleil?

Pour profiter d’avantages à l’étranger sans se faire rattraper par le fisc français, il y a deux points à ne pas perdre de vue. Non seulement, dans la majorité des pays, seules les pensions du secteur privé peuvent bénéficier de ces atouts fiscaux, mais il ne faut pas garder sa résidence principale en France. Vous pouvez, en revanche, garder un pied-à-terre et le mettre en location, conseille le site spécialiste de la retraite à l’étranger retraitessansfrontieres.fr. Une fois cette précaution prise ou vos liquidités et valeurs mobilières transférées dans un pays sûr de la zone euro, vous n’aurez plus qu’à choisir l’endroit où déposer vos valises pour une retraite au soleil.

En Italie, par exemple, le pays propose depuis 2019 des conditions avantageuses pour les retraités étrangers. Ainsi, la retraite et les revenus d’origine étrangère sont taxés à hauteur de 7% maximum. Mais pour profiter de ses avantages, il faut impérativement s’installer dans une ville de moins de 20 000 habitants du sud de l’Italie. La Sicile, la Calabre, la Campanie, la Sardaigne, les Pouilles, le Molise, la Basilicate et les Abruzzes sont éligibles, mais l’avantage ne dure que cinq ans.

Sénégal, Tunisie, Maroc et Malaisie

Au Sénégal, comme au Maroc et en Tunisie, la réduction d’impôt atteint 80%. Une bien belle offre qui ne doit pas faire oublier que le barème d’imposition n’est pas le même que celui appliqué en France. Des retraités non imposables en France pourraient très bien devoir payer des impôts dans l’un de ces trois pays.

Pour ceux qui n’ont pas peur de partir très loin, la Malaisie est le pays qui offre le plus gros avantage. Le statut Malaysia my second home (MM2H) prend la forme d’un visa d’une durée de dix ans, renouvelable indéfiniment. Grâce à lui, tous les revenus de source étrangère sont exemptés d’impôt sur le revenu, sans limites dans le temps. Pour obtenir le statut, vous devrez cependant présenter un certificat médical afin de prouver que vous n’avez pas de gros soucis et avoir une assurance santé valable dans ce pays. Reste une condition financière à honorer. Le retraité devra soit prouver qu’il touche une pension de près de 2 200 euros par mois ou placer 33 000 euros sur un compte dans une banque malaisienne. Et puis,si le Portugal modifie sa politique fiscale, elle n’en restera pas moins avantageuse pour beaucoup de retraités français.

Source : mieuxvivre-votreargent.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :