France : Retraites : lancement du chantier financement

C’était hier le jour J. De quoi réjouir Laurent Pietraszewski, le successeur de Jean-Paul Delevoye au poste de secrétaire d’État chargé des retraites. "Les partenaires sociaux ont souhaité se retrouver entre eux, ça n’est pas plus mal", assurait-il à La Dépêche. "Du ministère, on a l’une des plus belles vues de Paris", commente-il un brin distrait. Sa tête est ailleurs. La "conférence" chargée de ramener le système de retraite à l’équilibre financier d’ici 2 027 démarre à 15 heures. Ce premier rendez-vous a pour but d’établir un calendrier et une méthode de travail, avant d’entrer dans le vif du sujet. Mais le ministre y voit, déjà, des raisons d’espérer. "Tous les syndicats viennent, c’est un signe", murmure-t-il.

Comme un écho, Edouard Philippe, dans l’après-midi, assure avoir "bon espoir" d’un "compromis". "Je veux encore une fois saluer le sens des responsabilités des partenaires sociaux et dire que j’ai confiance dans la capacité que nous avons collectivement, en travaillant, en nous écoutant, en évoluant peut-être chacun à partir des positions qui sont les nôtres, à trouver un compromis".

Dans la foulée, il annonce aussi avoir convié "la semaine du 10 février" les partenaires sociaux pour une réunion multilatérale à Matignon afin d’évoquer les sujets de "pénibilité", "départ progressif", "transitions" et les "petites pensions garanties" dans le cadre de la réforme des retraites.

Il s’agit de "faire le point, le cas échéant conclure, de façon à ce que, à l’Assemblée nationale, dès la séance publique (le 17 février, N.D.L.R.) les éléments éventuels de conclusions ou en tout cas les éléments d’avancées puissent être pris en compte", a précisé le Premier ministre.

Source : ladepeche.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :