France : Âge de départ, niveau de pension… le profil type du retraité

En 2018, le nombre de nouveaux retraités a augmenté mais le niveau de la pension a baissé. Voici les principaux chiffres à retenir, d’après une étude de la Drees, organisme de statistiques rattaché au ministère de la Santé.

Vous êtes retraité depuis plusieurs années ou vous venez de prendre votre retraite ? Pour savoir dans quelle mesure votre situation est proche de celles des autres retraités, voici les derniers chiffres communiqués par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiés ce mardi 14 avril.

Plus de 16 millions de retraités

Fin 2018, l’Hexagone comptait 16,4 millions de retraités dits de droit direct, c’est-à-dire qui perçoivent une retraite de base et complémentaire. Un chiffre en hausse de 1,3% au cours de l’année. Ne sont pas comptabilisés dans ce recensement ceux qui touchent uniquement une pension de réversion, part de la pension de son conjoint ou de sa conjointe décédé. Les femmes représentent 52% des retraités. 13,6 millions de retraités se voient verser une retraite de base par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et 11,6 millions une retraite complémentaire. Si vous avez pris votre retraite en 2018, 745.000 personnes ont fait comme vous cette année là. Ce chiffre est en hausse de 5,3% par rapport à 2017.

La réversion, seul revenu pour plus d’un million de retraités

Près de 4,4 millions de retraités perçoivent une pension de réversion. Pour 1,1 million d’entre eux, la réversion est la seule source de revenus. Sans surprise, cette pension dite “de droit dérivé” est touchée à 88% par des femmes.

Près de 1.500 euros de pension en moyenne

Si l’on prend en compte les majorations de pension accordées pour les enfants, la pension moyenne s’élève, fin 2018 à 1.504 euros, soit 1.380 euros nets. En intégrant au calcul les montants de pensions perçues par les retraités installés hors de France, la moyenne atteint 1.432 euros bruts. En ôtant la pension de réversion qui est en majorité versée aux femmes, ces dernières ont une pension inférieure de 41% à celle des hommes. En 5 ans, le montant de la pension brute, toujours sans prendre en compte la réversion, a augmenté de 1,9%. Mais un recul a été constaté sur la pension de base en 2018 à cause des mesures de sous-revalorisation par rapport à l’inflation. En 2018, en moyenne, le montant des pensions a reculé de 1,1% et à cause de la création d’un taux de Contribution sociale généralisée (CSG) à 8,3% pour les retraités les plus aisés, la pension nette a reculé de 3% cette année là.

Plus de 1.400 euros pour les nouveaux retraités

Les nouveaux retraités partis en 2018 ont perçu en moyenne une pension de 1.430 euros bruts. L’écart entre les hommes et les femmes demeure conséquent puisque la pension moyenne est de 1.110 euros pour les femmes et 1.780 euros pour les hommes. Ces chiffres prennent en compte la majoration pour enfants.

À peine 61 ans pour l’âge de départ à la retraite

L’étude de la Drees montre qu’en 2018, l’âge moyenne de départ à la retraite est de 60,8 ans. Etonnant lorsque l’on sait que l’âge légal de départ est aujourd’hui à 62 ans ? Sauf que l’étude de Drees porte sur les retraités qui ont aujourd’hui 66 ans et qui sont donc nés en 1952. Or pour cette génération, l’âge légal de départ à la retraite était de 60,4 mois. La limite à 62 ans a été fixée à partir de la génération née en 1955. Ainsi, ce chiffre prouve que cette génération travaillait en moyenne au-delà de l’âge légal de quelques mois.

Source : Adeline Lorance, capital.fr

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :