France : 3,4% des retraités cumulent pension retraite et revenus d'activité

La Drees (Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques) a publié les résultats d'une étude sur le cumul emploi-retraite des Français. Plus de 3% des retraités cumulent une pension retraite et des revenus d'activité. Qui sont ces retraités ?

Le cumul emploi-retraite permet au retraité du régime général de reprendre une activité professionnelle et de cumuler les revenus de cette activité avec ses pensions de retraite.  Selon l'étude, en 2018, 3,4% des retraités de 55 ans ou plus résidant en France, soit 482 000 personnes, exerçaient une activité professionnelle tout en percevant une pension de retraite. Les retraités sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire : les chiffres sont en légère hausse par rapport a? 2014 (464 000 personnes).
Le cumul emploi-retraite en hausse sauf chez les 62-64 ans

58% des personnes cumulant emploi et retraite ont 65 ans ou plus. Parmi les retraités de 55 a? 59 ans, 25% cumulent un emploi et leur retraite, soit 7 points de plus qu'en 2014. Cette proportion se réduit a? 6,7% chez les 60 a? 64 ans, 4,6 % chez les 65 a? 69 ans et 1,3% chez les 70 ans ou plus.

Pourtant, alors qu'elle est en hausse dans toutes les autres tranches d'âge, la part des personnes en situation de cumul emploi-retraite diminue depuis 2015 parmi les retraités de 62 à 64ans. Il semble néanmoins y avoir une explication très simple à cette baisse : elle pourrait être liée aux nouvelles règles du cumul emploi-retraite définies par la réforme de 2014.

Avant la réforme, les cotisations vieillesse versées dans le cadre de l'activité professionnelle permettaient d'acquérir des nouveaux droits à la retraite si elles étaient versées par un régime différent de celui qui verse la pension de retraite. Depuis la réforme, l'assuré doit avoir cessé toute activité pour obtenir le versement de sa retraite et la reprise d'activité ne génère plus aucun droit a? retraite.

Ces conditions plus restrictives d'accès au cumul emploi-retraite pourraient avoir conduit, a? partir de 2015, certains assurés a? prolonger leur carrière plutôt dans le cadre de la surcote, dispositif qu'ils pourraient juger plus avantageux.

La surcote est une majoration de la retraite pour les périodes d'activité (après le 01/01/2004) qui se sont déroulées après l'âge de départ à la retraite et au-delà de la durée d'assurance nécessaire pour la retraite à taux plein. La majoration est de 1,25% pour chaque trimestre effectué dès que les conditions d'attribution d'une retraite à taux plein sont remplies.
Les non-salariés ont plus souvent recours au cumul emploi-retraite

En 2018, 3% des retraités de la Caisse nationale de l'assurance vieillesse (CNAV) cumulaient une pension avec un revenu d'activité au sein du même régime de retraite. Ce chiffre monte à 5% pour les non-salariés pensionnés de la Sécurité sociale pour les indépendants (SSI), et à 11,1% pour les professions libérales.
Disparités hommes-femmes

Le cumul emploi-retraite concerne davantage les hommes (58%) que les femmes, quel que soit le régime considéré. À la CNAV, 52 % des « cumulants » sont des hommes. Cette part atteint 75% a? la SSI.

Source : Mingzy, boursorama

Tag(s) : #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :