Bilan

Bilan

Bonne nouvelle: vous pouvez vous assurer un revenu suffisant à la retraite. L'important, c'est d'agir à temps.

 

Vous aussi, vous vieillissez. C’est immuable. Mais il y a pire: il se peut que vous soyez trop optimiste quant à votre avenir financier.

Maintenant, la bonne nouvelle: vous pouvez changer cela!

Pour commencer, il faut regarder les faits: la pension que vous recevrez à la retraite sera probablement inférieure à ce que vous imaginez. Selon une étude du Credit Suisse, le rapport entre les pensions du premier pilier et du deuxième pilier, et votre dernier revenu devrait passer de 57% en 2010 à 46% en 2025! Si vous gagnez bien votre vie, il pourrait même passer de 51 à 37%.

En d'autres termes: c’est une erreur de calcul de s’attendre à recevoir deux tiers ou plus de votre dernier salaire au moment de votre retraite grâce aux piliers. Il est également faux d'imaginer que vous pourrez continuer à vivre et à consommer en tant que retraité de la même manière que vous l'avez fait en tant qu'actif.

Comment les auteurs de l'étude le savent-ils? Premièrement, grâce à la démographie. Le rapport entre les personnes âgées de plus de 65 ans et celles âgées de 20 à 64 ans qui ont un emploi est passé de 32% en 1996 à plus de 40% en 2018. La tendance devrait se poursuivre, car les baby-boomers n'atteignent que maintenant l'âge de la retraite. A cela s'ajoute encore l'augmentation de l'espérance de vie. Deuxièmement: des taux d'intérêts bas. Il est probable qu'ils le resteront pendant des années encore. Cela signifie des rendements plus faibles pour les fonds de pension.

Ces perspectives ne sont pas très bonnes pour les personnes dans la cinquantaine, mais vous avez encore deux options pour vous assurer d’avoir encore une vieillesse tranquille. La première est d'économiser ou d'épargner davantage.

La seconde option, surtout pour les personnes qui se trouvent peu de temps avant la retraite, consiste à ne pas choisir de verser les actifs de votre fonds de pension, mais de les retirer globalement ou partiellement en tant que somme.

Pourquoi choisir le retrait forfaitaire? Car vous pouvez obtenir de meilleurs résultats par vous-même. Après tout, les fonds de pension ont des règles strictes sur les catégories d'actifs dans lesquelles ils peuvent investir. Vous, en revanche, vous êtes libre. Mais attention: vous devez demander à votre caisse un retrait en capital au moins trois ans avant d'atteindre l'âge de la retraite. Après cela, le délai serait dépassé et vous n'auriez plus le choix entre une pension ou une somme forfaitaire.

Si vous décidez d'effectuer un retrait forfaitaire, vous ne devez pas investir vos économies de toute une vie de manière imprudente. Il est préférable de faire appel à des professionnels, par exemple à un gestionnaire de fortune indépendant comme Genève Invest. Vous pouvez ainsi vous assurer que votre épargne-retraite sera bien investie.

Source : bilan.ch

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :