Brexit – Réévaluation garantie des pensions de vieillesse britanniques

Le gouvernement britannique continuera de réévaluer la pension nationale versée aux personnes vivant dans l’UE chaque année au cours des 3 prochaines années.

Près d’un demi-million de personnes vivant dans l’UE continueront à voir leur pension nationale britannique augmenter chaque année pendant les 3 prochaines années dans l’hypothèse d’une sortie sans accord de l’UE, a révélé Amber Rudd, secrétaire d’Etat au ministère britannique du Travail et des Pensions.

La pension de base (Basic State Pension) et la nouvelle pension nationale (New State Pension) britanniques sont revalorisées soit de 2,5 %, soit selon l’évolution du salaire moyen, soit selon l’évolution des prix mesurée par l’index des prix à la consommation (application du taux le plus élevé).

La pension nationale britannique a déjà été revalorisée dans l’UE pour la période d’avril 2019 à avril 2020. Le gouvernement s’est à présent engagé à réévaluer les pensions nationales britanniques versées à ceux qui vivent dans l’UE chaque année jusqu’en mars 2023, dans l’hypothèse où le Royaume-Uni sortirait de l’UE sans accord.

Certains des bénéficiaires vivant à l’étranger recevront bientôt des notifications les informant de cet engagement.

Une nouvelle équipe de centre d’appel localisée à Newcastle a également été mise en place afin de répondre aux questions des personnes concernées.

La secrétaire d’Etat au Ministère du travail et des pensions, Amber Rudd, a déclaré :

« Ce gouvernement travaille dur pour quitter l’UE au 31 octobre, quelles que soient les circonstances. Nous serons totalement prêts pour le Brexit, et nous partons de telle manière à préserver les intérêts des citoyens ici et au sein des pays membres de l’UE. Cette garantie offrira aux centaines de milliers de personnes qui vivent dans l’UE et reçoivent une pension nationale britannique l’assurance que leurs pensions continueront d’augmenter de façon significative chaque année, quelle que soit la manière dont nous partons. »

Pendant cette période de 3 ans, le gouvernement britannique prévoit de négocier un nouvel arrangement avec l’UE afin de s’assurer que les réévaluations continueront.

Source : francaisaletranger.fr

Tag(s) : #Grande Bretagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :