France : Retraites : le président du Medef défend le maintien d'"une mesure d'âge"

Contrairement à la volonté du gouvernement de mettre en place un système de retraite universel, Geoffroy Roux de Bézieux souhaite conserver un système en fonction du type de métier.

Emmanuel Macron pourrait ressusciter la réforme des retraites, jusque-là suspendue à cause de la crise du coronavirus. Le président de la République doit prendre la parole ce dimanche 14 juin à 20 heures, lors d'une allocution télévisée censée marquer l'entrée du pays dans la troisième phase du déconfinement. Un discours qui pourrait être l'occasion de remettre sur la table certains pans de l'un des plus gros chantiers du quinquennat, notamment ceux concernant la justice sociale.

Le sujet lui vaut certains désaccords avec le Medef. Invité du Grand Jury ce dimanche, le président de l'organisation patronale Geoffroy Roux de Bézieux fustige d'abord "un problème de financement". "Au Medef, nous, on n'était pas des grands fans du système universel (voulu par le gouvernement, ndlr) Il faut une mesure d'âge parce que sinon on n'y arrivera pas". Le président de l'association des patrons milite "pour un système pour les indépendants, un système pour la fonction publique et un système pour les entreprises privées".

Le déficit du système de retraites français devrait approcher les 30 milliards d'euros en 2020, en raison de la crise provoquée par l'épidémie de coronavirus, selon une estimation provisoire publiée par le Conseil d'orientation des retraites (COR).

Source : Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad, RTL.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :