Ouest France

Ouest France

Sept organisations syndicales demandent l’octroi d’une prime exceptionnelle de 100 € pour les retraités, pour rattraper les sous-valorisations des pensions.

« La France a besoin d’un plan de relance du pouvoir d’achat des salariés et des retraités. » Sept organisations syndicales se mobilisent pour que les retraités ne soient pas les oubliés de la crise sanitaire du Covid-19.

Elles demandent le versement d’une aide exceptionnelle de 100 € pour tous les retraités, ainsi que la prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % dans la branche maladie de la Sécurité sociale. À défaut de manifestations, une pétition pour soutenir ces demandes rassemble déjà plus de 45 000 signataires.

« Ces 100 € représentent déjà beaucoup »

« Ces 100 € représentent déjà beaucoup pour de nombreux retraités qui subissent depuis des années la baisse de leur pouvoir d’achat », déclare Jean-Pierre Floret, de la CGT retraités, auprès de Capital . Selon lui, les écarts se creusent depuis plusieurs années : « Entre le 1er juin 2008 et le 31 décembre 2019, les pensions ont augmenté de 8,8 % alors que, pendant la même période, les prix ont grimpé de 12,93 %, le Smic de 20 % et le salaire moyen de 22 %. »
Si cette année, la retraite de base a été revalorisée par rapport à l’inflation pour tous les niveaux de revenu, cette hausse de 0,4 % n’est pas suffisante, selon les syndicats. « Cette augmentation n’est pas faramineuse par rapport à l’évolution des [prix des] biens et des services », avance Didier Hotte, secrétaire général adjoint de l’Union confédérale des retraités de Force ouvrière, à Capital.
Lire aussi : Épargne retraite : quid des anciens plans ?
Ces organisations souhaitent donc revenir aux règles de revalorisation d’avant 1987, lorsque les pensions augmentaient en fonction du salaire moyen. Celui-ci évolue généralement plus rapidement que l’inflation.

Source : ouest-france.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :