Malia Noukouan et Martine Nollet, la 1ère

Malia Noukouan et Martine Nollet, la 1ère

Il va falloir mettre la main à la poche pour sauver les retraites. Vu les comptes de la CLR, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie prévoit la hausse des cotisations sociales. Retraités, salariés et patronat, tous sont concernés. Si la mesure est votée au Congrès, elle prendra effet le mois suivant.

Les cotisations à la Caisse locale de retraites pourraient bientôt augmenter, pour les agents de la fonction publique. Le gouvernement lance un plan d’urgence afin de redresser les comptes de la CLR. 

1,5 milliard de déficit
La situation financière de la caisse se dégrade depuis plusieurs années, rappelle le gouvernement, pour atteindre à la fin de l’année 2020 un déficit de 1,563 milliard de francs. Ce qui porte le fonds de roulement à 6,259 milliards, et la trésorerie de la caisse à 4,823 milliards. «Soit trois mois de prestations», selon l'exécutif. Aujourd'hui, un effort de tous est sollicité : agents, employeurs et même retraités devront mettre la main à la poche. L’exécutif a examiné et voté mardi un projet de délibération qui comprend ces trois mesures.

«En attendant»
«On essaie de travailler, avec le conseil d’administration, sur des actions à court, moyen et long terme», situe Vaimu'a Muliava. «Là, c’était en attendant le rapport complet de la Chambre territoriale des comptes, et au regard de l’analyse des services sur les mesures à prendre d’urgence.»

4 400
Ce plan d’urgence vise à rapporter 1,6 milliard de francs sur une année pleine à la CLR. 4 400 retraités en dépendent. Et on s'en doute, le projet est loin de faire l’unanimité chez les premiers concernés. 

Source : Malia Noukouan et Martine Nollet, la1erefrancetvinfo.fr

Tag(s) : #Nouvelle Calédonie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :