Mieux Vivre Votre Argent

Mieux Vivre Votre Argent

Beaucoup de Français sont très critiques envers le système actuel, selon une étude de la Caisse des dépôts publiée le 15 avril.

« Complexe » et « injuste ». Ce sont les deux qualificatifs qui arrivent en premier dans une enquête, menée au printemps 2020 par la Caisse des dépôts et publiée le 15 avril, sur les attentes et les perceptions de la population française vis-à-vis de la retraite. Une majorité de personnes interrogées se dit attachée au système actuel (63%), mais 56%, soit plus d’une sur deux, le trouvent complexe. Ensuite, 36% le qualifient d’« injuste » et d’« insuffisant ». Peu le trouvent « efficace » (10%), « lisible » (6%) et « généreux » (4%). Cependant, les plus jeunes sont plus nombreux à trouver le système complexe que les 50 ans et plus. Ils sont aussi plus enclins à utiliser le terme « insuffisant » pour le qualifier, selon ce sondage.

De plus, « l’inquiétude vis-à-vis du système de retraite en France est plutôt élevée : 78 % des répondants sont inquiets ou très inquiets sur l’avenir du système, les plus inquiets étant plutôt les personnes en activité de plus de 35 ans », indique également la synthèse de l’étude, soit quatre points de plus qu’en 2012.

Avis partagés sur le système universel à points

En revanche, les personnes sondées n’ont pas le même avis sur le projet de système universel de retraite, suspendu pour l’instant. Il s’agit de mettre en place un fonctionnement unique, à points, pour harmoniser les cotisations et le calcul des droits de toutes les professions. Ainsi, le qualificatif qui arrive en tête est « nécessaire » (38%). Toutefois, l’adjectif « complexe » arrive ensuite, pour 35% des personnes interrogées, et « injuste » est en troisième position, avec 30%, suivi du qualificatif « équitable », à 29%. « Les scores importants de deux adjectifs aux significations opposées (« injuste » et « équitable ») suggèrent que les répondants sont très partagés sur ces aspects du projet de système universel », note la Caisse des dépôts.

Une meilleure connaissance

Une étude similaire avait été menée en 2012. Depuis, la connaissance des droits personnels en matière de retraite s’est améliorée, car 53% des sondés affirment en avoir une bonne connaissance, soit 16 points de plus qu’il y a huit ans. « Il faut y voir l’effet, peut-être, du débat public sur les retraites fin 2019 et début 2020, et plus certainement, de la systématisation du droit à l’information dont n’avait bénéficié qu’une partie des personnes interrogées en 2012 », analysent les auteurs de l’étude. Si cette connaissance diffère peu en fonction de l’âge (sauf pour les moins de 35 ans, moins bien informés), elle est plus limitée en fonction du niveau de vie, puisqu’elle a nettement moins progressé chez les 25% de Français aux revenus les plus faibles, de six points seulement par rapport à 2012, contre 18 points de plus pour les 50% de Français aux revenus les plus élevés. Autrement dit, les personnes les plus riches sont mieux informées.

Peu sont d’accord pour toucher aux pensions

Concernant les solutions de réforme du système des retraites pour en rétablir l’équilibre financier, les Français interrogés sont plus enclins à allonger la durée d’activité : ils préfèrent rallonger la durée de cotisation (près de six personnes sur dix) plutôt que de reculer l’âge légal de départ à la retraite (38% des répondants). Ensuite, ils sont 32% à privilégier une mesure concernant les actifs, en augmentant les cotisations prélevées sur le revenu.

Les mesures touchant les pensions des retraités sont les moins populaires, relève l’étude : seulement 5% pencheraient pour une baisse du montant de la pension versée aux retraités actuels, seulement 8% toucheraient aux pensions des nouveaux retraités seuls, et enfin 12% instaureraient une mesure pour ne pas revaloriser les pensions de l’ensemble des retraités. Quant à augmenter la CSG ou la TVA des actifs et des retraités, seuls 18% des répondants sont pour.

Source : mieux vivre-votreargent.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :