Myriam Dandine, La Dépêche

Myriam Dandine, La Dépêche

Une récente enquête s'est penchée sur les économies que possèdent les retraités en France. Selon les éléments qui ont été diffusés, 7 retraités sur 10 qui ont été interrogés affirment avoir fait l'objet d'une baisse de leur pouvoir d'achat. 
Ils ont plus de 65 ans et sont à la retraite. Derrière eux, ils affichent une vie active bien remplie et entendent profiter pleinement des années de leur seconde vie. L’adage affirme que les retraités possèdent un porte-monnaie bien rempli. Mais est-ce si vrai ? Une enquête menée par Silver Alliance en partenariat avec Consumer Science Analytics, et publiée à la mi-avril, s’est penchée sur cette question qui concerne près de 15 millions de personnes en France.

Il en ressort que sur le panel interrogé (604 personnes de plus de 65 ans de métropole, vivant seules ou en couple), 7 retraités sur 10 (et même 8 sur 10 dans le Sud-Ouest) ont ressenti une baisse de leur pouvoir d’achat depuis leur départ à la retraite, une baisse évaluée par la moitié d’entre eux à moins de 15 %. Et 6 retraités sur 10 redoutent une baisse de leur pouvoir d’achat dans les années à venir. Ces données collectées sont à déconnecter de la crise sanitaire.

En revanche, l’enquête EpiCov menée de mai à juin 2020 par l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, en métropole et en outre-mer, a interrogé 135 000 personnes de plus de 15 ans sur l’impact du premier confinement sur leur pouvoir d’achat. Il en ressort qu’en Occitanie, 25 % des personnes interrogées ont déclaré que leur situation financière avait été affectée par les événements. Parmi elles, 6 % sont des retraités.

Des rentrées financières pas à la hausse

Au-delà, ce qui se trouve au centre des préoccupations des retraités, c’est l’augmentation de la CSG, la Contribution sociale généralisée, ou encore le gel des pensions. Les rentrées financières ne sont pas à la hausse, voire sont à la baisse, à l’opposé de l’inflation constante des prix. En regardant de plus près les données collectées et analysées par l’enquête de Silver Alliance/Consummer Science Analytics, on note un montant moyen de revenus par foyer de retraités qui s’établit à 2 199 euros par mois. Il s’agit d’une moyenne oscillant entre 1 563 euros pour une personne seule et 2 625 euros pour un couple. Les cinq principaux pôles de rentrées financières sont dans l’ordre : la retraite de base, la retraite de réversion, les revenus d’épargne, les revenus locatifs et les prestations sociales.

A lire aussi : Revalorisation des retraites : une réelle avancée... mais incomplète

Concernant les sorties financières, les cinq principaux pôles de dépenses sont dans l’ordre : l’alimentation, l’assurance maison, l’énergie, les abonnements (internet et téléphone) et la santé (mutuelle). Le montant moyen est de 1 524 euros par mois, avec dans le détail, pour un retraité seul, 1 188 euros, et pour un couple, 1 756 euros. La balance est donc positive pour le porte-monnaie des retraités et près de la moitié d’entre eux épargne à hauteur de 3 137 euros par an.

69 % de propriétaires

Un bas de laine rendu possible car 69 % des retraités sont propriétaires avec, pour 92 % de ceux-ci, le prêt d’achat immobilier entièrement remboursé. Et cerise sur le gâteau, parmi ces heureux détenteurs de résidence principale, 14 % en possède une secondaire… Et quelles sont les astuces déployées par les retraités pour augmenter leurs revenus ? Certains, 12 % quand même, décident de reprendre le chemin de la vie active à temps partiel, voire à temps complet.

A lire aussi : Réforme des retraites : "Les inégalités vont exploser" préviennent les syndicats qui appellent à la grève mercredi en Ariège

D’autres utilisent les biais suivants : plus de la moitié des retraités interrogés ont recours à un programme qui récompense la fidélité, et plus d’un tiers déclarent acheter des produits en solde ou en ventes privées ou cherchent des codes promo sur internet ou dans les magazines. Chez les retraités, une certaine frilosité se dessine pour les échanges entre particuliers sur l’appartement, la voiture, la colocation… Dernier point : pour les plus âgés des retraités, les plus de 75 ans, 16 % ont reçu un héritage dont le montant moyen s’élève à 68 000 euros. De quoi bien vivre leurs longues dernières années.

Source : Myriam Dandine, ladepeche.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :