Arthur Quentin, La Dépêche

Arthur Quentin, La Dépêche

Suspendue depuis le 16 mars 2020 et rarement évoquée, la refonte du système de retraite français n'est pourtant pas abandonnée. Plusieurs personnalités dont notamment Bruno Le Maire insistent sur sa "nécessité", et elle est toujours inscrite dans l'agenda social du gouvernement.
Tout porte à croire que la réforme visant à refondre le système de retraite pourrait être abandonnée. Pomme de discorde de l’hiver 2020, elle avait été adoptée à l’aide du 49.3 avant d’être brusquement suspendue le 16 mars à l’aube du premier confinement.

n décembre, Emmanuel Macron avait fait savoir qu’il ne souhaitait pas relancer le projet avant la fin de la crise sanitaire. Ce qui avait fait dire au patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux que la réforme était « morte et enterrée ». Le fait que Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat (toujours) en charge des Retraites, soit tête de liste aux élections régionales dans les Hauts-de-France peut même renforcer cette idée.

Pourtant, l’exécutif n’a pas abandonné son projet. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire affirmait même le 26 avril dernier que cette réforme était « une nécessité » pour les Français.

Dans un document soumis mercredi à la Commission européenne et détaillant le plan de relance, le gouvernement évoquait sa « volonté » en matière de réforme des retraites. Sans toutefois préciser de calendrier. Les syndicats souhaiteraient eux que ce projet soit complètement abandonné. Le suspense continue donc…

Source : Arthur Quentin, ladepeche.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :