Khadidja H., Dzairdailly

Khadidja H., Dzairdailly

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a affirmé, ce 11 mai 2021, que la proposition de révision annuelle des pensions de retraite pour l’année courante n’a pas été décidée soulignant qu’elle est toujours au stade de projet. 

Le 20 dernier, le Conseil administratif du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale s’est réuni pour décider de la revalorisation des pensions de retraite pour l’année 2021 en Algérie. Au cours de cette réunion, une mesure forte a été prise à l’avantage des retraités les plus modestes. Cependant, cette modification annuelle qui cible principalement les petites bourses est toujours en cours de délibération. 

C’est en effet ce qu’a affirmé, ce lundi, le premier responsable du secteur de l’emploi dans le pays. El Hachemi Djaâboub s’est alors manifesté à cet égard. Le membre du gouvernement s’est exprimé via un communiqué publié sur la page Facebook officielle de son département.

Il a tenu à faire savoir que la revalorisation des pensions et allocations de retraite sera examinée dans les semaines à venir. « En tenant compte de la situation financière de la Caisse nationale des retraites (CNR) », a précisé le ministre. 

Revalorisation des pensions de retraite 2021 en Algérie : Les détails des augmentations 

Le Conseil administratif du département d’El Hachemi Djaâboub a proposé d’appliquer des taux d’augmentation pour les pensions des retraités. Cette proposition de révision annuelle, qui a eu lieu en avril dernier, s’appliquera en fonction des barèmes variables. En prenant en considération le montant global des pensions et allocations de retraite.

Ainsi, si le gouvernement valide cette revalorisation des retraites, tout pensionné bénéficiera d’une hausse de 1,5 à 6 % de son allocation périodique. De ce fait, les retraités qui perçoivent des pensions égales ou inférieures à 20.000 dinars profiteront d’une augmentation de 6 %. 

Tandis que le taux de majoration prévu pour les bourses supérieures à 20.000 et égales à 40.000 dinars algériens est de 3%. Viennent ensuite les pensionnés qui encaissent entre 40.000 et 60.000 dinars. Ceux-ci devraient profiter d’une hausse qui peut atteindre 2,5 %. 

Le Conseil administratif a notamment proposé d’appliquer une augmentation de 2%. Cette majoration concerne les pensions supérieures à 60.000 DA. La même poussée comprend également les pensionnés dont les retraites sont inférieures ou égales à 80.000 DA. Pour finir, les retraités ayant un revenu supérieur à 80.000 DA connaîtront une revalorisation de 1,5%.  

Source : Khadidja H., dzairdailly.com

Tag(s) : #Algérie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :