Le Télégramme

Le Télégramme

Jeudi, l’Assemblée nationale a voté à l’unanimité, avec le soutien du gouvernement, une revalorisation à 700 € par mois du minimum de retraite des conjoints et des aides familiaux des exploitants agricoles, à carrière complète. La retraite minimale des membres de la famille à carrière complète, déjà retraités et futurs retraités, passerait ainsi de 555,50 € à 699,07 € par mois (montants 2021). Le plafond d’écrêtement toutes retraites confondues de la revalorisation serait augmenté à hauteur du minimum vieillesse (ASPA), passant de 874,76 € par mois à 906,81 € par mois. L’ensemble de ces mesures proposées par André Chassaigne (PCF, Puy-de-Dôme) à l’origine de la loi accordant 85 % du Smic aux chefs d’exploitation, concernerait 210 000 personnes, essentiellement des femmes. Le texte doit maintenant être discuté au Sénat.

« La moitié du chemin »

Dans un communiqué, le syndicat FNSEA et ses sections des Anciens et des Agricultrices estiment qu’il s’agit « d’un grand pas dans la bonne direction. Nous visons en effet une revalorisation des retraites des membres de la famille à carrière complète à hauteur de 75 % du Smic (913 € par mois). C’est la moitié du chemin et un signal fort pour les générations d’agricultrices qui ont contribué avec leurs conjoints à bâtir l’agriculture française. Leur travail mérite reconnaissance ».

Source : letelegramme.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :