Mieux Vivre Votre Argent

Mieux Vivre Votre Argent

Les Français souhaitent une réforme des retraites, mais la majorité n’en veut pas avant le prochain quinquennat, selon un sondage.

Une réforme des retraites, oui, mais pas tout de suite. C’est en substance le résultat d’un sondage OpinionWay-Square pour Les Échos et Radio Classique, dévoilé le 14 juin. Ainsi, 69% des personnes interrogées estiment que la réforme est nécessaire, mais elles préfèrent attendre la prochaine élection présidentielle. Plus de la moitié (soit 55%) pensent qu’il ne faut rien engager pour l’instant, mais débattre du sujet lors des prochaines élections du chef de l’État, en 2022. « Les retraites sont un sujet d’inquiétude, mais elles ne sont pas prioritaires. Après le Covid, les Français ne veulent pas être happés de nouveau par un thème douloureux, ils ont la tête ailleurs », explique Bruno Jeanbart, le vice-président d’Opinionway, au quotidien.

Toutefois, 42% des sondés voudraient que le gouvernement avance dès maintenant, notamment les partisans des Républicains et de La République en Marche. A contrario, les sympathisants de la France insoumise et du parti socialiste ne souhaitent pas de réforme immédiate. En fait, la priorité pour 75% des Français interrogés est la relance de l’activité économique, quelle que soit l’appartenance politique et la catégorie socioprofessionnelle, précise le journal Les Échos. La baisse des dépenses publiques est primordiale pour 49% des sondés, suivie de l’aide aux entreprises et à la réindustrialisation, pour 58% d’entre eux. Les retraites, en revanche, ne sont une priorité que pour 32% des personnes interrogées.

La majorité des femmes interrogées jugent la réforme nécessaire 

Par ailleurs, ce sont les femmes qui sont les plus partisanes d’une réforme des retraites, à 73%, contre 66% des hommes. Les écarts de pension homme-femme peuvent expliquer cette différence, sachant qu’elles doivent travailler plus longtemps, précise encore le quotidien. Ce sont aussi les catégories socio-professionnelles les moins favorisées qui attendent un changement, soit 69% de personnes qui jugent la réforme nécessaire, contre 66% du côté des cadres et des professions libérales. « Dans les catégories populaires, il y a une inquiétude sur la viabilité du système. Les gens veulent qu’on leur garantisse le montant de leur pension à l’avenir », analyse Bruno Jeanbart.

Du côté des retraités eux-mêmes, ils sont une majorité à vouloir une réforme, soit 78% des plus de 65 ans, contre 60 à 71% des autres tranches d’âge, entre 25 et 64 ans. Seuls les 18-25 ans sont autant en attente que leurs aînés, soit 75% d’entre eux.

Source : mieux vivre-votreargent.fr

Tag(s) : #France
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :